De fortes pluies provoquent des glissements de terrain au Népal, 11 morts et 8 disparus

De fortes pluies provoquent des glissements de terrain au Népal, 11 morts et 8 disparus
De fortes pluies ont provoqué des glissements de terrain et des crues soudaines, tuant au moins 11 personnes au cours des dernières 36 heures au Népal et bloquant des autoroutes et des routes clés, ont indiqué dimanche les autorités.

Huit personnes sont portées disparues, emportées par les inondations ou ensevelies dans des glissements de terrain, tandis que 12 autres ont été blessées et soignées dans des hôpitaux, a déclaré le porte-parole de la police, Dan Bahadur Karki.

« Les secouristes tentent de dégager les glissements de terrain et d’ouvrir les routes », a déclaré Karki à Reuters, ajoutant que du matériel lourd était utilisé pour dégager les débris.

Dans le sud-est du Népal, le niveau de la rivière Koshi, qui provoque presque chaque année des inondations meurtrières dans l’État du Bihar, à l’est de l’Inde, dépassait le niveau de danger, a déclaré un responsable du district.

“Le débit de la Koshi augmente et nous avons demandé aux habitants de rester vigilants quant à d’éventuelles inondations”, a déclaré à Reuters Bed Raj Phuyal, un haut responsable du district de Sunsari où coule la rivière.

Il a déclaré qu’à 09h00 (03h15 GMT), le débit d’eau dans la rivière Koshi était de 369 000 cusecs par seconde, soit plus du double de son débit normal de 150 000 cusecs. Cusec est la mesure du débit de l’eau et un cusec équivaut à un pied cube par seconde. Les autorités ont déclaré que les 56 vannes du barrage de Koshi avaient été ouvertes pour évacuer l’eau, contre environ 10 à 12 en situation normale.

Les autorités ont déclaré que les débits des rivières Narayani, Rapti et Mahakali, à l’ouest, étaient également en hausse.

À Katmandou, ville entourée de collines, plusieurs rivières ont débordé, inondant les routes et submergeant de nombreuses maisons.

Les médias locaux ont montré des gens pataugeant dans de l’eau jusqu’à la taille ou des résidents utilisant des seaux pour vider leurs maisons.

Au moins 50 personnes ont péri à travers le Népal dans des glissements de terrain, des inondations et des coups de foudre depuis la mi-juin, lorsque les pluies de mousson annuelles ont commencé.

Des centaines de personnes meurent chaque année dans des glissements de terrain et des crues soudaines qui sont fréquents dans le Népal, principalement montagneux, pendant la saison de la mousson, qui commence normalement à la mi-juin et se poursuit jusqu’à la mi-septembre.

Dans l’État d’Assam, au nord-est de l’Inde, les inondations ont tué des dizaines de personnes et déplacé des milliers de personnes ces derniers jours.