Les aliments à base de plantes ne sont plus sains que s’ils ne sont pas ultra-transformés

Les aliments à base de plantes ne sont plus sains que s’ils ne sont pas ultra-transformés
Les aliments à base de plantes ne sont plus sains que s’ils ne sont pas ultra-transformés

Marko Jan/E+ via Getty Images

Les aliments ultra-transformés à base de plantes augmentent le risque de maladies cardiovasculaires de 5 % tout en augmentant le risque de décès prématuré de 13 %, selon une étude conjointe de l’Université de São Paulo et de l’Imperial College de Londres. L’étude a évalué le régime alimentaire de