Piyush Goyal se rendra en Suisse pour faire avancer les engagements d’investissement dans le cadre de l’accord Inde-AELE

Piyush Goyal se rendra en Suisse pour faire avancer les engagements d’investissement dans le cadre de l’accord Inde-AELE

Le ministre indien du Commerce et de l’Industrie, Piyush Goyal, se rendra en Suisse ce dimanche 14 juillet pour faire avancer les engagements pris dans le cadre de l’accord de libre-échange récemment signé entre l’Inde et l’AELE, l’Union européenne. Il a également souligné que les entreprises mondiales sont désireuses d’investir en Inde et s’associent à des entreprises nationales.

Lors de son discours prononcé mercredi devant le Comité exécutif national de la FICCI, Goyal a déclaré : « Je pars en Suisse dimanche pour concrétiser notre engagement d’investissement étranger direct de 100 milliards de dollars dans le cadre de l’accord avec l’AELE. » Cet engagement ne concerne que les investissements directs étrangers et non les investissements de portefeuille étrangers ou les investissements en actions.

Le ministre a également souligné que l’Inde peut retirer les concessions accordées dans le cadre de l’accord commercial si l’AELE ne respecte pas ses engagements en matière d’investissement.

L’Inde et le bloc européen de quatre nations, l’Islande, la Suisse, la Norvège et le Liechtenstein, ont signé le 10 mars de cette année l’Accord de partenariat commercial et économique (TEPA). Dans le cadre de l’accord, l’AELE s’est engagée à promouvoir les investissements pour augmenter le stock d’investissements directs étrangers de 100 milliards de dollars en Inde au cours des 15 prochaines années et à faciliter la création d’un million d’emplois directs en Inde grâce à ces investissements.

« L’enthousiasme que je constate en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse me fait croire que nous pourrions dépasser cet engagement si nous nous montrons tous plus ouverts. Ils chercheront des partenaires et des investisseurs indiens », a déclaré Goyal.

Pendant ce temps, s’adressant aux journalistes en marge, Goyal a également souligné l’engagement de l’Inde à poursuivre les négociations sur l’ALE Inde-Royaume-Uni avec le nouveau gouvernement du Parti travailliste au Royaume-Uni.

Sur la question de la contamination des exportations d’épices indiennes, le ministre a déclaré que les exportateurs indiens sont conscients des normes de qualité et que le problème de certains envois d’épices était très minime et ne devait pas être exagéré.