Thames Water veut devenir « investissable » avec un nouveau plan d’affaires

Thames Water veut devenir « investissable » avec un nouveau plan d’affaires

Débloquez gratuitement l’Editor’s Digest

Thames Water a exhorté le régulateur financier Ofwat à accepter un plan d’affaires qui rendra l’entreprise « investissable », alors qu’elle s’est engagée à lever de nouveaux capitaux.

L’entreprise, qui fournit des services d’eau et d’assainissement à environ 16 millions de foyers, a passé l’année dernière à lutter pour éviter l’effondrement et la nationalisation temporaire.

Lors de la publication des résultats annuels mardi, le directeur général Chris Weston a déclaré qu’il continuait de croire qu’une « solution pilotée par le marché qui augmente la résilience financière est dans le meilleur intérêt de toutes les parties prenantes, mais elle dépend de l’obtention d’une décision réglementaire finale qui soit livrable, finançable et investissable, ainsi que abordable pour nos clients. »

Thames Water souhaite obtenir l’autorisation de l’Ofwat d’augmenter les factures moyennes des ménages de 59 % entre 2025 et 2030, dans le cadre de son plan d’affaires quinquennal. Le régulateur devrait rendre son verdict initial sur le plan jeudi.

La situation difficile de Thames Water s’est aggravée alors que la société s’efforce de rembourser sa dette, d’absorber une hausse des coûts et de mettre en œuvre un plan visant à inverser des années de sous-investissement dans ses infrastructures en difficulté.

La société a déclaré qu’elle disposait de 1,8 milliard de livres sterling de liquidités, soit suffisamment pour couvrir ses opérations pour les 11 prochains mois jusqu’à fin mai 2025.

Ceci est une histoire en développement.

.