Vedanta envisage une vente d’obligations pour un premier dollar de 500 millions de dollars

Vedanta envisage une vente d’obligations pour un premier dollar de 500 millions de dollars
La société minière indienne contrôlée par le milliardaire Anil Agarwal envisage de faire appel aux marchés obligataires pour au moins 500 millions de dollars dans le cadre d’une première émission à l’étranger, selon deux personnes proches du dossier.

Vedanta Ltd. discute du plan avec les prêteurs et sollicite des avis juridiques sur la vente potentielle, selon les personnes qui ont demandé à ne pas être identifiées lors des discussions sur des questions non publiques.

La vente d’obligations pourrait atteindre 1 milliard de dollars selon la réaction des investisseurs, selon l’une des sources. La société explore également d’autres voies de collecte de fonds, notamment la vente d’actions et les prêts en monnaie locale auprès des banques nationales, ont indiqué les sources.

Les responsables de Vedanta n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Cette décision intervient à un moment où quatre obligations en dollars à haut rendement vendues par la société mère de Vedanta, Vedanta Resources Ltd., sont les plus performantes en Inde jusqu’à présent cette année, selon les données compilées par Bloomberg. Plus tôt cette année, la société holding a restructuré avec succès ses obligations offshore. Vedanta Ltd. a toujours vendu des obligations en monnaie locale et emprunté en roupies auprès de prêteurs locaux. La semaine dernière, le conseil d’administration de la société a approuvé la vente de 10 milliards de roupies (120 millions de dollars) d’obligations locales non convertibles. Vedanta détient des intérêts dans les semi-conducteurs et les matières premières, notamment l’aluminium, le pétrole et le gaz, le fer et le cuivre. Bien qu’elle soit largement concentrée en Inde, elle a également des opérations en Afrique du Sud, en Namibie et au Libéria. L’exercice 2024-25 s’annonce comme un exercice critique pour Vedanta, a déclaré le directeur exécutif Arun Misra lors d’un appel aux analystes le 25 avril. lorsqu’il a évoqué des projets de dépenses d’investissement de 1,9 milliard de dollars. La vente d’obligations en dollars fournirait des revenus pour cette expansion.

Dans le cadre d’une refonte annoncée l’année dernière, Agarwal s’efforce de diviser l’entreprise en six unités commerciales différentes : Vedanta Ltd. contrôlerait les activités des semi-conducteurs, du zinc et de l’acier inoxydable. La société a déclaré que la scission serait finalisée au cours de l’exercice se terminant en mars 2025.