Le « système de voyage électronique amélioré » est désormais opérationnel au terminal 1 de Naia

Le « système de voyage électronique amélioré » est désormais opérationnel au terminal 1 de Naia

Le « système de voyage électronique amélioré », conçu pour créer une expérience de voyage plus efficace et plus sûre pour tous les voyageurs et les membres d’équipage des compagnies aériennes, a été lancé mercredi après-midi au terminal 1 de l’aéroport international Ninoy Aquino (Naia).

Le Département des technologies de l’information et des communications (DICT), le Bureau des douanes (BOC), le Bureau de l’immigration (BI), le Département des travailleurs migrants (DMW) et le Département du tourisme (DOT) ont uni leurs forces pour se diriger vers une transformation numérique qui comprend la génération d’un code QR unique pour minimiser le temps d’attente et réduire le besoin de plusieurs formulaires et points de contrôle.

Depuis son lancement en décembre 2022, le système de voyage électronique a été continuellement amélioré. Le DICT a collaboré avec le BOC et le DMW pour établir des fonctionnalités clés, notamment le formulaire de déclaration de bagages en douane, le formulaire de déclaration de devises et le certificat d’emploi à l’étranger.

Le système profite à de nombreux acteurs en simplifiant le processus de voyage et en réduisant la congestion des aéroports. Il favorise la coordination inter-agences en permettant le partage de données en temps réel et en améliorant le suivi des flux de déplacements.

Cette intégration améliorée des données soutient les mesures de sécurité nationale et contribue à la gestion des risques pour la santé publique en garantissant des informations précises et en temps opportun à toutes les autorités compétentes, car cette initiative vise à rationaliser et à moderniser le processus de voyage des personnes entrant et séjournant aux Philippines. Tous les passagers entrant aux Philippines ont 72 heures pour faire le plein avant leur arrivée.

Dans le cadre de ce processus, la BOC a installé plusieurs scanners de codes QR situés aux comptoirs d’arrivée des douanes de Naia pour scanner les codes QR des passagers sur leur téléphone portable et retenir les passagers pour les interroger s’ils n’ont pas déclaré les articles taxables et s’ils ont apporté une quantité non autorisée de devises étrangères sans autorisation ou permis de Bangko Sentral.

Le lancement a été suivi par le secrétaire aux technologies de l’information et de la communication, Ivan John E. Uy, le secrétaire aux travailleurs migrants, Hans Leo Cacdac, le secrétaire de l’Autorité anti-bureaucratie, Ernesto V. Perez, le commissaire Bienvenido Y. Rubio de la BOC, le commissaire de l’immigration, Norman Tansingco, et le directeur général de l’Autorité de l’aéroport international de Manille, Eric Ines, ainsi que d’autres représentants des ministères du Tourisme, des Transports et des Finances.